La route du Prosecco

 

Cette route serpente entre le labyrinthe de collines plantées de vignobles entre Conegliano, Vittorio Veneto et Valdobbiadene. Un paysage doux fait de vignes et de chalets, de bourgs paysans et de villes d’art, d’anciennes paroisses et châteaux; un territoire que l’homme a façonné au cours des siècles en en faisant un des coins les plus suggestifs d’Italie.

meravigliosa-PDF-9.png

 

FOLLINA

meravigliosa-PDF-11.pngVillage aux anciennes origines où entre de beaux palais des XVIe et XVIIe siècles s’élève la célèbre Abbaye de Santa Maria, fondée au XIIe siècle en style roman tardif. L’abbaye fut fondée par un groupe de moines Cisterciens qui commencèrent une florissante activité dans le secteur de la laine. L’extérieur de l’église est simple et reflète les canons du style de l’ordre cistercien, remarquables les grands portails en bois et la rosace centrale.

L’intérieur est riche de fresques et d’œuvres d’art; sur l’autel principal se trouve la très ancienne statue de la «Madonna del Sacro Calice», d’origine nubienne et datant du VIe siècle. La statue est au centre d’une histoire miraculeuse qui encore aujourd’hui attire des pèlerins en signe de dévotion. Les lieux qui fascinent le plus le visiteur sont certainement les cloîtres, qui constituent une atmosphère de grande suggestion.

La Route du Prosecco se poursuit en direction à Valdobbiadene dans un paysage de vignobles et de forêts de châtaigniers. Vous arrivez alors au cru de la région du Prosecco, la région du réputé Cartizze, entre les bourgs de Santo Stefano, San Pietro et Saccol. C’est ici que vous pouvez admirer les panoramas les plus beaux de la Route du Prosecco, sur la route principale se trouvent des belvédères sur les vignobles situés en dessous qui vous couperont le souffle. Cette zone contient la plus grande concentration de caves vinicoles, dont de nombreuses sont ouvertes aux visites du public.

VALDOBBIADENE

La Route termine donc à Valdobbiadene, une petite ville située dans une vallée verdoyante aux pieds des Préalpes et qui domine le lit du fleuve Piave. Dans son centre s’ouvre une ample place entourée d’édifices néoclassiques comme le Dôme, la Mairie, le majestueux clocher du XVIIIe siècle. Aujourd’hui Valdobbiadene est la capitale du spumante italien et accueille chaque année le Forum du Spumante dans la splendide Villa des Cèdres.

meravigliosa-PDF-12.png

 

PROSECCO: VIN DU MONDE

Il semblerait que dès l’époque romaine, ce vin était déjà légèrement effervescent bien que très diffèrent du Prosecco actuel. Au Moyen Age, Venance Fortunat, évêque de Poitiers, évoque dans ses écrits la présence du vignoble dans sa ville natale de Valdobbiadene. Nous savons aussi que la République de Venise sera une grande consommatrice des vins des collines de Trévise. Il y aura ensuite des périodes plus ou moins fastes pour le vignoble. Le XIX siècle sera marqué par un temps douloureux où le vignoble connaitra les méfaits du mildiou et du phylloxera, pour renaître ensuite et s’ouvrir à la modernité. Les Prosecco spumante et frizzante que l’on apprécie de nos jours, trouvent leur origine aux environs de 1868 par la création d’un premier établissement expérimental phytosanitaire dirigé par Antonio Carpené, fondateur dès 1876 d’une Ecole de Viticulture et d’Œnologie à Conegliano.

Aujourd’hui, cette université fait référence pour toute l’Italie. La prise de mousse du Prosecco se fait en lançant une seconde fermentation naturelle. Mais si dans la méthode traditionnelle, cette opération se réalise en bouteille, pour le Prosecco la production de mousse s’opère en cuve close selon une méthode dite Charmat, du nom d’un français, Auguste Charmat qui breveta en 1911 l’outil adapté à cette méthode dont l’œnologue Italien Federico Martinotti avait ouvert la voie. Le rôle majeur de l’Ecole de Viticulture et d’Œnologie de Conegliano est unanimement reconnu.

Par ses apports scientifiques successifs et aussi par le travail des producteurs, le Prosecco spumante ou frizzante atteint de nos jours un haut niveau de qualité avec des vins dont la typicité issue de cépages autochtones donne un vin facile à déguster, élégant, d’une grande fraîcheur, aux bulles fines et persistantes. Pour les consommateurs partout dans le monde, le Prosecco s’associe à une forme d’art de vivre simple et moderne. Un véritable style de vie « made in Italie » qui tend à devenir tendance comme c’est le cas outre-Atlantique.